Archives de Catégorie: me myself and aïe

Paralysée 

enfin, c’est comme si j’étais paralysée face à l’ampleur de la tâche. Prostrée. Quand je pense a tout ce que je dois faire, j’ai juste envie de m’assoir et de pleurer.

C’est dans mes habitudes de ne jamais rien faire aujourd’hui au cas où ca change demain. Procrastination… Mais là, je dois bien avouer que je suis au pied du mur. Je peux difficilement repousser à demain les valises à faire, la préparation du matériel équestre pour les championnats. Les championnats c’est demain. Je songe à annuler la Kiné pour ne pas avoir à y aller, gagner une demie matinée. Gagner aussi le fait de pouvoir être présenté sur mon chantier quand la maître d’œuvre va s’attaquer à la peinture de ma cheminée.

Et puis il y a aussi ce commercial de déménagement qui va passer cet aprem vers 14h. Je ne sais même pas quoi lui dire. Non, on ne va pas tout déménager : ca ne va pas rentrer dans la nouvelle maison. Et faut il que je confirme le déménagement pour la semaine prochaine (nombre de cartons faits à ce jour : zéro !) ou alors repousser à la fin du mois, sachant qu’à un moment donné, tout ce que je veux c’est rejoindre mes vieilles pierres ?

Dur dilemme.

Bon pour commencer, je vais reporter la Kiné.

Puis contacter le ferronnier.

Et puis attaquer un carton me donnerait bonne conscience…

Ha oui, sans oublier les valises….

Pfft ! Abattement face aux réalités imminentes…

Tagué , , ,

Ça prend forme

Je commence a me projeter. Dans la nouvelle maison.

Je cherche une armoire métal pour la salle de bain. Un truc pour y ranger les serviettes et mon bazar de maquillages et conneries. Du rangement ! C’est le problème des vieilles maison. On devait moins cumuler autrefois, on possédais moins de trucs.

Je commence aussi à avoir une idée précise de ce que je veux pour notre chambre. Et je n’ai pas démordu de ma cheminée noire. Quoi qu’en dise la maire d’œuvre…

Idem pour les luminaires… Mais putain ce que c’est cher les luminaires ! C’est quand même pas sorcier une ampoule accrochée à un fil avec de la fioriture autour !

Bref, ça prend forme. L’envie revient. Fragile, mais revient.

Tagué

Début juin…

(oui, zéro inspiration pour les titres, mais vu que je suis la seule à me lire, qu’est ce que ça peut faire ?)

Aujourd’hui, je suis plutôt contente. J’ai pris la décision de virer les portes du salon (de la nouvelle maison). Du coup, on intègre l’entrée et l’espace devient moins confiné. Par contre on garde celles du petit salon télé (en inversant les ouvertures, si non, on ne peut plus voir la télé porte ouverte). On a aussi pris une décision sur les couleurs du salon, les mêmes que celles de l’entrée (argile verte, sable doré, blanc de meudon), j’adore ces couleurs.

Ca avance…. On va pouvoir commencer à envisager le déménagement… Enfin, pas trop vite quand même !

Je commence à me projeter : du turquoise pour notre salle de bain, ça ira avec le bois flotté et la pierre de lave. De la pierre aussi au dessus de la cheminée de notre chambre. Il faut repeindre le lit du grand: sa chambre d’enfant taupe et rouge devient une chambre de pré-ado bleue et grise. La chambre du petit est parfaite. Il a bien fait de choisir des meubles noirs, lui. Je trouvais ça dur quand il était petit, mais là ça va parfaitement avec les tons chauds de sa chambre.

Ca prend forme, ca prend forme. Aujourd’hui je suis optimiste, plutôt satisfaite. Demain sera un autre jour, j’espère dans le meme mood.

Tagué , ,