Archives de Catégorie: Long Ago

Alone in VP

J2 d’ici. Les enfants s’occupent de leur activité équestre. Et moi, je tourne en rond. Transat, soleil, chaleur. On se croirait en été. En plus humide. Une aubaine en cette saison.

Pour vivre heureux, vivons cachés.

Publicités

Râleries bis

C’est de ma faute. Mais quand même.

Ce matin je lui demande s’il a dictée, il me dit oui. Et là, surprise, drame et consternation, on a pas préparé les mots. Alors oui, il l’avait bien dit samedi qu’il avait dictée. Mais entre les exos du fichier de math et le petit texte à inventer pour « la suite de l’histoire », j’ai complétement oublié la dictée…

Et forcément dimanche, entre la neige et sa compét de natation… la dictée est passée à l’as…

Alors, ce matin…

 

Ce matin, j’ai froid. Je suis recroquevillée, en Z sur mon canapé. Je contemple mon écran, son message affiché sous mes yeux…  Je ne sais pas quoi répondre. Je ne sais même pas si c’est une bonne idée de répondre. Depuis Noël, il tente un nouveau truc avec sa femme. Sa vrai femme. Celle qu’il ne supporte pas à moins de deux encablures de lui… Depuis Noël, il s’est installé chez elle, à la ville. Son chien lui manque, ses montagnes aussi. Aussi nos correspondances.

Elles me manquent aussi nos correspondances. Ces douceurs matinales, issues de la nuit, bues avec le thé léger du matin.

Ces correspondances… qui nous ont mené à nous voir en « vrai », à apprécier le temps passé ensembles comme des minutes volées à l’éternité…

Ces correspondances… qui soudain donnent envie d ‘autres choses. Impossible.

 

Ce matin en Z, comme tu sais que j’écris, je ne sais pas quoi te répondre… Tu me manques aussi. Nos mails me manquent, nos échanges me manquent, nos dej me manquent…

Aujourd’hui il fait froid… comme cette fois où on s’était promenés dans le parc. On s’était moqué des canards et de leurs glissades maladroites sur la pièce d’eau gelée… On avait regretté de ne pas avoir de pain à leur donner, tu avais été acheté une gaufre pour leur donner… On avait réchauffé nos mains en la tenant. Nos doigts s’étaient alors mélangés, nos regards croisés, surpris. Les canards avaient rigolé de nous voir aussi gênés…

Merde, tu me manques, tout ça me manque… à quel moment a-t-on merdé ?

Tagué

Au sujet du passé

Lost in memoriesJ’ai cliqué tout à l’heure sur « un article au hasard » et je suis tombée sur les premiers écrits que j’ai transférés sur ce blog. Janvier 2010…

J’étais en plein dans « l’Autre ». Amoureuse jusqu’au dernier stade. Niaise au possible. Béate et naïve.

Le temps a passé. Mon admiration pour lui aussi. Les contacts se sont estompés.

Je n’ai plus voulu le revoir. J’ai fuis. Comme un herbivore dont la meilleure défense est la course. La course contre le vent dans le sens de celui-ci. Surtout plus d’affront, plus de contacts. Faire un trou dans le sable, mettre la tête dedans.

Me nourrir du quotidien. Oublier.

Je ne sais pourquoi, en écrivant ces lignes, j’ai les yeux qui piquent.

Il ne faut jamais laisser passer ce qui aurait pu. Mieux valent les remords aux regrets. Aujourd’hui, je le sais. Mais c’est trop tard.

I’m loosing my religion…

Tagué