Paralysée 

enfin, c’est comme si j’étais paralysée face à l’ampleur de la tâche. Prostrée. Quand je pense a tout ce que je dois faire, j’ai juste envie de m’assoir et de pleurer.

C’est dans mes habitudes de ne jamais rien faire aujourd’hui au cas où ca change demain. Procrastination… Mais là, je dois bien avouer que je suis au pied du mur. Je peux difficilement repousser à demain les valises à faire, la préparation du matériel équestre pour les championnats. Les championnats c’est demain. Je songe à annuler la Kiné pour ne pas avoir à y aller, gagner une demie matinée. Gagner aussi le fait de pouvoir être présenté sur mon chantier quand la maître d’œuvre va s’attaquer à la peinture de ma cheminée.

Et puis il y a aussi ce commercial de déménagement qui va passer cet aprem vers 14h. Je ne sais même pas quoi lui dire. Non, on ne va pas tout déménager : ca ne va pas rentrer dans la nouvelle maison. Et faut il que je confirme le déménagement pour la semaine prochaine (nombre de cartons faits à ce jour : zéro !) ou alors repousser à la fin du mois, sachant qu’à un moment donné, tout ce que je veux c’est rejoindre mes vieilles pierres ?

Dur dilemme.

Bon pour commencer, je vais reporter la Kiné.

Puis contacter le ferronnier.

Et puis attaquer un carton me donnerait bonne conscience…

Ha oui, sans oublier les valises….

Pfft ! Abattement face aux réalités imminentes…

Tagué , , ,

Une réflexion sur “Paralysée 

  1. Cristophe dit :

    C’est amusant ça : avoir pris le temps d’écrire un billet de blog alors qu’il y a tant à faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :