Ne rien faire

« Vous n’avez pas de rendez vous aujourd’hui avant 17h » voilà ce qu’affiche l’appli agenda de mon téléphone.
Merci, c’est sympas. Que vais-je faire ?

Un café avec une copine, on échange quelques mots sur la politique locale, le candidat rencontré hier ne connaissait pas son sujet… Honteux ! Ce n’est pas comme si ce n’avait pas été lui qui avait sollicité ce rendez vous. En plus il avait une demi heure de retard, comme chez le médecin… Le monsieur en fauteuil roulant qui avait rendez vous après nous attendait sur le trottoir, honteux ! J’espère que ce guignol ne passera pas. Malheureusement, les gens de ma ville sont assez cons pour re-signer pour six ans avec cette même équipe de magouillars qu’on se coltine depuis 13 ans…
Si seulement l’autre pouvait passer du premier tour… D’un ce serait une claque méritée pour les magouillars, de deux, on pourrait faire autre chose le week end prochain…

Hier, alors que j’emmène les enfants à leur activité, le carrefour est retapissé d’affiches du candidat rouge, drapeaux, pancartes… Sur le banc, au soleil, les sbires du maire sortant surveillent : il ne faudrait pas que les colleurs d’affiches du candidat bleu viennent recouvrir le visage crispé du prête-nom du maire sortant… Les chiens de garde assis au soleil ne se lèchent pas les couilles… Ils intimident. Pathétique tableau. Une heure plus tard, à mon retour, même carrefour, mêmes types au soleil, rien n’a bougé. Je me demande s’ils sont payés pour rester là, je me demande s’il y a un budget « chiens de garde » dans la campagne du candidat rouge… J’espère qu’il ne provient pas de nos impôts déguisés…
Il y a six ans, ou sept, enfin la dernière fois, je n’ai pas de souvenir d’une telle passion. Je ne sais même plus si j’avais été voter tellement il était évident que le maire sortant re-rentrerait aisément dans sa mairie. Mais c’était il y a six ans… Ce dimanche j’irai voter. J’irai voter en souhaitant très fort qu’il n’y ait pas de second tour et qu’enfin il y ait une véritable nouvelle équipe municipale.

Même les crêpes, il faut les retourner pour qu’elles cuisent.

Tagué ,

4 réflexions sur “Ne rien faire

  1. akismet-2978555482de5f3551b790a4b8ef053b dit :

    Bizarre le résultat de ces élections, surtout chez nous, j’espérais aussi une victoire écrasante bleue sur Toulouse … Mal barrée je suis …

  2. akismet-2978555482de5f3551b790a4b8ef053b dit :

    au fait, c’est khey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :