Milk shake

Il aurait fallu prendre des fruits, de la glace, un chat (?), et un blender.
Les fruits peuvent varier. On peut prendre plusieurs fruits différents, ou plusieurs fois le même. Si on prend des fraises, bien sur, il vaut mieux en prendre plusieurs. Je déconseille les framboises à cause des pépins, à moins de filtrer le résultat au risque de perdre en onctuosité. Si vous tenez absolument aux framboises, autant prendre un sorbet framboise et y écraser de la banane dedans, mais c’est une autre recette…
Si on prend la banane comme fruit, une peut suffire. Trois me semble un maximum à ne pas dépasser au risque de devenir écœurant. (Hauts de cœur en bouche…) (surtout avec des bananes trop matures mûres)
Oubliez le kiwi, trop poilu, allergogène.
Ça peut marcher avec des poires, bien mûres, juteuses, oubliez les trop jeunes, craquantes, croquantes, ça ne rend rien du tout une fois blendées (blindées ?), il faut que le fruit soit fondant sans être écœurant. Je n’ai jamais essayé avec des abricots, ce doit être bon avec des pêches. Anyway, ce n’est pas la saison.
Le mieux reste la banane. Une. Assez mûre, mais ferme. Trop mûre, elle est trop sucrée, et on retombe dans le côté écœurant.

Pour la glace, la base, c’est la vanille. Une bonne glace, avec les petits points noirs de vanille qui permettent de confirmer qu’il y a de la véritable vanille dedans et qu’il ne s’agit pas d’arôme artificiel. Après, tout est possible, surtout si vous avez envie de framboises…

L’idée, c’est de tout mettre dans le blender, et de pousser le bouton sur ON.
Pas trop vite d’abord, si toutes fois votre appareil à plusieurs vitesses. Il faut laisser le temps aux ingrédients de s’apprivoiser. De se toucher, de s’ouvrir, avant de subtilement se mélanger. Après quelque temps, on peut passer à la vitesse supérieure. Mais, attention : il ne faut pas laisser le temps à la glace de fondre complètement. Si non, autant mettre du lait, et on perd en onctuosité.
C’est très intéressant d’observer les premières secondes de la fusion (des êtres et des choses). Le fruit se rompt, s’enrobe de glace. Avec la force centrifuge, le mélange monte sur la vitre. Bientôt on ne voit plus que d’informes morceaux tournant autour du verre. Liquides en fusion froide.

Personnellement, j’aime quand il reste des petits morceaux. Il ne faut donc pas mélanger trop longtemps.
Verser dans un grand verre, et déguster avec une paille, avant que le chat ne s’en mêle.

Variante :
On peut remplacer la glace par le chat. Le shake chat-banane est une combinaison intéressante. Surtout si le chat est féminin. Cependant, il faut garder en tête que le mélange ne doit pas excéder huit heures sous peine de ne plus reconnaître la banane dans cette alléchante bouillie.

Variante 2 : saupoudrer le breuvage de quelques céréales, pétales de blé de préférence, pour le croustillant. Le breuvage peut aussi se déguster à la petite cuiller pour que ça dure plus longtemps. Cependant, ne jamais dépasser les huit heures.

2 réflexions sur “Milk shake

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :