En boucle

Elle me trotte dans la tête cette maison. Je dirais même qu’elle nous trotte dans la tête.
Sans cesse on y pense.
Hier soir on a voulu en refaire le plan, de mémoire. Puis on a surfé sur les sites de vérandas.
Ce matin, j’ai demandé à mon voisin comment ça se passait avec son cheval… Le prix de la tonne de foin (600€), et de celle de la paille (250€)… Et que fait-il de son fumier ? Il le recycle… dans son potager… forcément. Sauf que nous on se dirige vers deux bestioles et moitié moins de terrain que lui… Je me vois bien sortir tous les jours mon fumier dans les poubelles vertes… (Idée véridique d’une copine… Un peu givrée)
Bref, on y pense. Et on regarde aussi ailleurs. Tout en se disant que c’est de la folie, qu’on est bien ici…
Bref. En boucle.

Si non, j’ai revu l’ex.
Hé oui, j’ai perdu tous mes paris !
En fait comme attendu, il a bien envoyé un SMS le matin même pour décommander. SMS auquel j’ai juste répondu un laconique « pas de soucis, je m’y attendais, lol »
Contre toute attente, il a répondu : « bon ok pour ce midi alors… »
Pour tout dire, ça ne m’arrangeait pas des masses, mais bon.
Alors on s’est retrouvés. Boulevard du Monparnasse. Marchant sur le même trottoir, l’un vers l’autre. Je ne l’aurais pas forcément reconnu. C’est lui qui est venu vers moi. Même tête, en plus bouffi. L’alcool… Plus petit que dans mon souvenir. Plus gros aussi. Il sentait bizarre. Incommodant presque. Il a fini par le dire qu’un collège avait ramené du fromage, et qu’il en avait goûté… J’ai souris, j’avais en tête une réplique des Visiteurs :  » vous vous êtes lavé les dents avec des croutes de fromage, Monsieur Ouille ? » Je ne lui ai pas dit.
On a été prendre un café. A l’Indiana. J’aurais préféré le Starbuck à côté, mais il a insisté pour l’Indiana. Peut être parce qu’il y avait un bon souvenir du temps où on était ensembles. Il a pris un café allongé et un verre d’eau. J’ai pris un bagel au saumon. Oui, à midi et demi, j’ai faim. Il vapotait assidûment. Tellement assidûment qu’il m’envoyais sa vapeur dans la tronche. On a beau dire, mais ça pue quand même. Moins que la clope, mais ça pue quand même. A moins qu’il ne se soit agit de son haleine.
On n’avait rien à se dire. Ou plutôt, je n’avais rien à lui dire.
– ça va, toi ?
– bin oui, comme tu vois ! (Et pour ne pas en dire plus j’engloutissais un morceau de bagel.)
– tu n’as pas changé
– toi si…
– méchante !
A quoi bon… C’est une blague…
– je plais beaucoup, mais je suis bien tout seul…
– (Mais si tu savais à quel point je m’en tape)… Ha c’est cool.
Dès la dernière bouchée, l’interpelle la serveuse et lui demande la note. Que je paye. « Ton café, je te l’offre ! »
– ça va je ne te coûte pas trop cher
J’ai pas envie de lui rappeler le fric que je lui avait avancé à l’époque… Plus de dix mille francs ! Qu’il avait juré de me rendre. La blague !
– je ne veux pas te mettre en retard…
Je me lève, on sort. Je m’apprête à prendre congé pour partir en sens inverse…
– tu es garée ou ?
– à saint germain.
– c’est loin…
– non, ça va, j’aime bien marcher.
– je t’accompagne… Enfin un bout de chemin.
On marche un peu. Je n’ai toujours rien a lui dire. Il meuble…
– la prochaine fois, je pourrais prendre mon après-midi, on aura plus de temps…
– bin tu sais, moi j’ai mon impératif sortie d’école… C’est peut être pas utile que tu poses toute une demie journée…
– comme tu veux…
Le silence s’installe. Il ne le rompra que pour me dire qu’il fait demi tour, qu’il a peur d’être en retard…
– ok ! Bon aprèm !
On se bise et il part en sens inverse. Je ne me retournerai pas, mais je sais que lui s’est retourné pour voir si je me retournais…

Après, j’ai marché jusqu’au Bon Marché. J’ai fait les soldes. Deux pulls à moins 50, et une veste IM, bien soldée aussi.
Et je suis rentrée.
Game over. NeXT !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s