La claque

On a visité la maison.
Celle qu’on avait fini par se dire qu’elle était pas si bien que ça finalement. Que finalement, des box ça coûte cinq mille euros, et qu’une piscine récente, y’en a pour 50k€, pas de quoi faire une fixette sur une maison des années soixante… Il suffit de trouver une maison qui nous plaise et qui ait du terrain.
J’ai failli annuler le rdv avec le gars de l’agence quand il m’a dit pas possible 14h. Mais non, j’ai proposé 10h, il a dit ok.
À dix heures moins vingt j’étais dans le patelin. Oppressée. J’ai fait le tour du centre ville, deux rues, l’école, l’église la mairie. Pas un chat, et plus ça allait, plus je me sentais oppressée. Angoissée. Un peu comme juste avant de faire une connerie, qu’on le sais, et qu’on peut encore éviter de la faire.
A dix heures moins le quart, je suis presque devant l’agence quand mon téléphone sonne. C’est le mec de l’agence qui appelle pour annuler le rdv. « C’est dommage, parce que là je suis juste devant l’agence… »
– bon, bin venez, je vais rappeler la dame pour voir avec elle.
Finalement la dame accepté de nous recevoir malgré le lumbago de son mari. Ce sont des personnes âgées. Elles s’excusent de nous recevoir ainsi… Y’a pas de mal, on vient juste visiter… La maison est moche de dehors, la déco est vieillotte, et elle contient l’intégralité de la vie de ses occupants. Impression de voyeurisme. Et en même temps vive émotion. On sent que c’est une famille qui y a vécu toute sa vie. Ils ont construit la maison, y ont fait leurs enfants, les y ont grandit, puis ceux ci sont partis, et les jouets récents montrent le passage réguliers de petits enfants… On sent qu’ils y ont été heureux dans cette maison. Ils partent, parce que trop vieux pour une maison si grande avec autant de terrain, ils partent pour se rapprocher de leurs enfants…
Et là je me suis pris une claque. Un peu comme dans les cinq premières minutes du dessin animé « là haut », un peu comme dans la chanson de Benabar qui parle de la maison.
Oui, elle fait envie cette maison, oui on pourrait y être très bien, il y a tout ce qu’il faut pour une vie familiale épanouie. Mais…
Mais… Mais serai-je capable de vivre à la campagne ? De passer tous mes week end à gratter la terre autour de mes fraisiers ? A checker l’eau de la piscine tous les jours, à m’occuper de d’être immense jardin ?
Est de que j’ai envie de prendre ma voiture pour aller acheter du pain ? Ou de choisir de marcher dans la boue parce qu’il n’y a pas de trottoir ?
Je me suis pris une claque quand il nous a montré l’immense garage atelier et que ça sentait comme dans le garage de mon père… Est ce que je veux ça ? Est ce que j’ai envie de la même vie que mes parents qui se sont isolés des 50 ans au fin fond du trou du cul du monde dans une maison trop grande avec un parc immense à entretenir et un garage atelier où mon père à laisser une partie de sa santé ?
J’exagère… Le cas de mes parents n’est pas comparable. Mais il y a quelque chose de douloureux dans le choix qu’ils on fait pour l’ado que j’étais à l’époque. Il y a quelque chose de douloureux qui m’a sauté à la gueule, et je n’avait pas conscience de la profondeur de cette douleur.
Pour la maison, il faut qu’on réfléchisse.

2 réflexions sur “La claque

  1. Cristophe dit :

    Tu exagères ! La campagne ne se limite pas à gratter la terre autour des fraisiers, il y a aussi les carottes, les navets, les salades, les choux, les betteraves, les radis, les potirons, le persil, les pommes de terre, les haricots, les petits pois, les poireaux, les endives… Et tu peux avoir des arbres fruitiers ! Et des animaux, de basse-cour et autres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :