Tout pareil

Le truc, c’est la gestion de l’envie.
Quelque soit le domaine.
Tiens, ce petit bracelet vu dans les pages du magazine, pourquoi il me fait tant envie ? Coup de cœur ? Et cet autre vu sur les photos mode de blogueuses ad hoc, pourquoi me séduit-il au point de le mettre dans mon panier virtuel avant de réfléchir et de valider le paiement ?
Certes il me plaît, il est mignon, il le fait carrément –au poignet du modèle, mais est-ce vraiment moi ?
La quête est la même : moi. Et ce moi qui est-il qui veut-il être ?

Tout est flou, se mélange rebondi. Toujours les mêmes questions du choix, donc du deuil de l’autre. Toujours la question de moi, de ce moi qui devient qui il est. Qui il est ? Et enfin sur l’essentiel. Qu’est ce qui est essentiel ?
Toujours les mêmes questions, depuis des années… Questions posées, soulevant les lièvres. Questions partagées. Jusqu’à la dépendance. Puis jusqu’à l’indépendance.
Un temps.
Besoin de partage.
D’échange.
De change.
Pour arrêter de tourner en rond a défaut de tourner rond.

A part ça, la fin de l’année scolaire approche, beaucoup (trop) de choses à gérer. Vivement la transhumance et la pause.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :