Siegfried ou la Chose promise….

L’autre jour on a été à l’opéra. A Bastille. (Notez que le lieu de l’opéra est d’importance, je ne crois pas que les choses se seraient passé de la même manière à Garniérite. Question de mes en scène.)
L’autre jour, on a encore été à l’opéra.
Oui, le « encore », ça sonne tout de suite beaucoup moins glamour.
L’autre jour, on a encore été à l’opéra. C’était la quatrième fois de ma vie. La quatrième fois en huit mois.

Il y a un paquet d’années, au tout début où j’ai connu celui qui depuis est devenu mon mari, il m’avait promis m’emmener à l’opéra. Une promesse sous forme de consolation, sous forme d’excuse presque. Une promesse lancée un jour où je lui proposait un ciné, ou un restau. Une promesse, par ce qu’il ne pouvait pas ce jour là, parce qu’il allait a l’opéra. Avec une copine de surcroît ! « Mais oui, je t’emmènerai à l’opéra ! » Promis ? Mais oui…
Les années ont passé, on s’est mariés, on a voyagé, on a eu un enfant, puis un autre, bébés, petits… Et le temps s’est écoulé sans que jamais il n’ai eu le temps, l’occasion, l’envie pour moi (entre un concert de Muse et le Barbier de Séville, mon cœur ne balance pas !). Bref, douze ans ce sont écoulés depuis sa promesse, et point d’opéra ! Comme je suis une garce, a chaque anniversaire de mariage ou de rencontre, je ne manquais pas de lui rappeler sa promesse non tenue.
Et puis l’an dernier, il nous a offert un abonnement à l’opéra : toute la série du Nibelungen… Wagner… Quatre opéras de quatre heures chacun…
Pour moi qui aie du mal à rester assise deux heures de suite au ciné… L’épreuve !

Enthousiaste au premier épisode, je vous raconterai comment j’ai déchanté. Jusqu’à affirmer haut et fort que Siegfried m’a tuer.
Mais point trop n’en faut en une seule note. Je sais d’expérience à quel point l’opéra peut être indigeste, et Wagner tout particulièrement.

4 réflexions sur “Siegfried ou la Chose promise….

  1. Cristophe dit :

    Oh oui Wagner peut être lourd ! Mais le 28 mars dernier, j’ai vu le spectacle « Lointain » de Alban Richard / ensemble l’Abrupt, un couple danseuse/danseur sur une musique de Wagner, et c’était magique ! Ceci dit, je n’ai pas non plus réécouté Wagner depuis.

    Je suis aussi capable de rappeler une promesse non tenue jusqu’à tant qu’on la tienne, pas trop lourdement j’espère, une sorte de comique de répétition.

    Je suis de connaître la suite de l’histoire, même si je sais déjà qu’il n’y aura pas enchantement. d:-)

  2. Judie K dit :

    Commencer l’opéra par Wagner ??? Je suis dubitative. C’est un peu comme débuter le ski par une piste rouge. ça peut marcher… mais ça peut surtout dégoûter.

    • M'é dit :

      Avec du recul, non, je ne suis pas dégoûtée… C’est juste que ce jour là n’était pas le bon jour, trop de fatigue et pas assez de temps entre les deux séances, j’ai eu l’impression de ne faire que ça de mes sorties… Là j’y serais bien retournée voir la dernière partie, mais trop tard, j’ai proposé ma place à ma belle mère qui s’est empressée d’accepter…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :