Mad world

J’avais une chanson qui me trottait dans la tête. Une musique entêtante qui ne me permettait pas de retrouver suffisamment de mots dans les paroles pour googleliser les lyrics… Toute la nuit, toute la matinée… et puis à force de répéter les motos se sont suivis, jusqu’à former le refrain. Mad World. Mad me… depuis je me la passe en boucle. Pas la version de Tears for Fears qui a un peu vieilli… rhaa le son de nineties… mais la version de Gary Jules…
Ce matin, j’ai menti. J’ai prétendu une panne de ma voiture pour sécher le kiné. Marre de courir dans la circulation matinale pour aller souffrir pour mon bien. Du coup, petit thé avec ma voisine, puis courses de saison : jardinerie..
Notre terrasse prend forme, et les grands pots carrés la structurent de façon assez moderne. On va peut-être réussir à avoir une terrasse qui aura l’air moderne et japonisante… Zen. Par opposition au jardin qui est un joyeux fouillis de tout ce qui peut pousser sans trop d’entretien.

Il faut cultiver son jardin.

Une réflexion sur “Mad world

  1. Cristophe dit :

    Amusante cette histoire de motos qui se suivent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :