WTF

Choisir, c’est renoncer.
C’est André Gide qui avait dit ça….
Moi, je ne sais pas choisir. Entre deux sacs, deux paires de pompes, deux manteaux… Le choix est épouvantable. En choisir un revient a renoncer à l’autre. Deuil impossible, impossible renoncement.

Il n’y a rien de plus dévastateur dans un couple que de procéder à des travaux. Eternelle source de discorde, de balancement de fautes en travers de la gueule de l’autre. Ok corral, c’est l’heure des règlements de compte.
Hier, on nous posait enfin notre nouvelle cheminée. Ce qui aurait du être un moment de joies et d’excitation c’est transformé un moments de stress et d’engueulades.
On est maudits avec les travaux. Notre maison est bien, on ne devrait plus toucher à rien, et s’en souvenir.

Il y a quelques mois (oui, déjà !!) un mignon petit couple achèterait une cheminée pour son mignon pavillon de banlieue… Déjà l’idée générait du stress : fric à débourser –vive la crise, travaux à envisager… Mais une maison sans cheminée, n’est pas vraiment un foyer (ha, parce qu’une maison avec des trous dans les murs et le sol est une vraie maison ? …passons)
– je le sentais pas…
– je ne supporte pas les commerciaux de foire…
– mais l’étincelle dans le regard de mon homme me fait dangereusement céder…
– premier rdv de « faisabilité » : premier lapin de la part du « techos », le camion n’a pas demaré… ( ha… Et ton téléphone pour nous prévenir non plus ?)
– deuxième rdv avec le même guignol, qui arrive la clope au bec à huit heures du mat… Il me semble bien un peu lège dans son étude de faisabilité, mais je ne suis qu’une femme, blonde de surcroît, donc, je ne connais rien aux travaux, c’est bien connu.
– premier rdv pris por la pose de la cheminée convoitée… Décommandé quelques jours avant :  » tous les modèles de la gamme que vous avez choisi sont rappelé à l’usine pour un problème… Mais on reprend une date en priorité, ne vous inquiétez pas » . (note pour plus tard : activer tous les systèmes d’alarme et d’alerte, dès qu’un commercial vous dit « ne vous inquiétez pas »)
– deuxième rdv pour la pose. Je suis loin avec les enfants, et loin du chantier est le meilleur endroit où je puisse être… Mon homme prend sa dernière journée de congés pour encadrer la pose… Les poseurs ne viendront pas. Devinez : c’est le camion qui n.a pas démarré !
– troisième rdv pris, un samedi, pour compenser.. Hier matin donc.
Déjà, j.etais stressée. Comme une sale intuition, qu’ils ne viendraient pas, ou qu’il y aurait un truc… La pose dans la journée, je n’y croyais pas ne seconde et ce malgré tous les « ne vous inquiétez pas » du techos, « on fait toujours ça en un jour, vous vous rendez compte ? Si on devait y passe huit jours ? »
À neuf heures, ne voyant personne arriver, je commencer à me faite une raison : non, le camion, ou la cheminée, ou le poseur, il y aura forcément quelque chose… Quand on sonne à neuf heure vingt, j’en suis presque étonnée. Heureusement étonnée, je suis quand même bien médisante…
Je me terre dans ma chambre comme les coups de burin retentissent. Il faut casser le carrelage pour trouver l’arrivée d’air… Une dalle, deux dalles… Ils sont aveugles ou cons ? On leur a pourtant montré l’entrée du tuyau… C’est si difficile d’en trouver le bout ? Je commence à soupçonner une mauvaise volonté de leur part…. Finalement, avec les indications précises de mon mari, ils finissent par trouver… Bonjour les pros !
Quelques instants plus tard, j’entends des voix sur le palier « ha mais on ne va pas pouvoir monter sur le toit, on a pas ce qu’il faut, et puis il est pendu votre toit… » Bin woué, c’est un toit quoi, et vous c’est votre baptême de poseur de cheminée ? Je ferme les yeux, je sens le truc mal engagé, vraiment mal engagé…
Plus tard encore, mon mari monte :  » il y a un problème avec le cheminée  » ha ? « Une pièce abîmée, une pièce qui est l’une des premières à devoir être posée et qui se voit bien… » Voilà… Donc, CQFD, la cheminée ne sera pas finie aujourd’hui…
Plus tard encore, je descends voir la fameuse pièce abîmée, ça ne semble pas si grave, mais les types ne sont plus là. « Sont où les gars ? »
– partis chez Tout Faire Matériaux, chercher un truc qui leur manque.
– ???
Ils reviennent en effet une heure plus tard, il leur manquais quatre parpaings pour poser la cheminée dessus… Je commence à halluciner sur le manque de professionnalisme…
Plus tard encore, je dois filer, mes enfants ont un anniversaire… Grand bien nous fasse à tous, l’occasion de fuir les lieux, mon homme monte la garde.
En fait de garde, il ne la montera pas longtemps. À peine partie que les poseurs commencent à ranger leurs affaires pour se barrer…
« Mais comment ? Vous ne gainer pas la cheminée ? Avancer les plus possible ?
– ha bin non, monsieur, déjà qu’on est venu un samedi pour vous arranger, on a pas ce qu’il faut pour finir, alors on va pas y passer la journée !
– et votre bazar là, vous allez pas me laisser ça comme ça ?!
En fait si, ils comptai et bien l’assister le chantier comme ça, jusqu’au prochain rdv… Dans trois semaines… Sauf que la, c’est notre salon, de notre maison, on vit là, avec des enfants, qui pourraient se blesser…
Je suis le truc par SMS, mon mari est furax, et moi fataliste. Je savais bien que ce n’était pas une bonne idée.

Le soir, on dine avec nos amis. Juristes, aux faits. On en ressort avec une tonne de conseils, mise en demeure, constat d’huissier, marche a suivre… Ce qu’il y a de bien quand on a des merde, c’est qu’à force, on est des pros de la défense, on connaît les ficelles juridiques sur le bout des doigts, et on est très bien conseillés.
Par contre pour le chantier à la maison…. On a pas encore d’amis cheministe, ni même maçon… Non, franchement, j’arrête pas de me dire que je devrais élargir le cercle de mes connaissances…

7 réflexions sur “WTF

  1. etoile31 dit :

    Pfff!

    Je comprends mieux, je sais pourquoi j’exige tout sur les devis, etc.

    • M'é dit :

      tout était noté dans le dossier dont j’ai copie en images… sauf la mauvaise volonté du poseur qui n’avait pas envie de bosser un samedi !

  2. caloulaframboiz dit :

    surtout qu’une cheminée mal montée, ça peut mettre le feu aux combles (c’est arrivé à un voisin,) Bon courage pour la suite!

  3. Il y a peu, très peu de chantiers qui démarrent et finissent dans les temps. Et cela vaut pour de petits chantiers comme pour de gros.
    Alors à moins de s’y connaître, ou de ne pas être pressé, parfois il vaut mieux simplement ne pas en faire, des travaux🙂

  4. M'é dit :

    ca faisait quelques années qu’on avait plus rien fait faire ici, vaccinés que nous étons des travaux… et puis l’envie de cette cheminée a été plus forte que la raison…
    et parfois, les travaux on est bien oubligés…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :