Craquage et crise de nerfs

Avec la rentrée, retour des devoirs et leçons à apprendre… Je craque. Oui, déjà. Hier le Petit avait oublié le cahier d’anglais, aujourd’hui le Grand a oublié son cahier de poésie. Comment apprendre la leçon sans le cahier ?

Hier j’ai demandé à la voisine pour la leçon d’anglais, aujourd’hui, j’ai une réunion à l’école, je passerai chercher le cahier de poésie… mais la prochaine fois ? Il n’y aura pas de prochaine fois.

« il faudrait que tu règles ton problème avec le Petit » me dit-il. Quel problème, je n’ai aps de problème moi… Si ce n’est que dès que je lui demande de venir faire ses devoirs, il part systématiquement aux chiottes (20mn) et que dès qu’il s’assoit à mes côtés pour commencer à travailler, il se met à pleurer à chaudes larmes… Alors, oui, ça m’énerve… un peu. Ca le saoule et moi aussi. Hier : une heure de crise pour vingt minutes de devoirs… Chronophage vous avez dit ?

Quand plus tard son père arrive, les devoirs se passent sans heurt. Forcément j’ai déjà fait le travail de négociation pour qu’il s’y mette…  Mais forcément, c’est moi qui ai un problème avec le Petit.

Aujourd’hui, mercredi sans Mercrethon. Chacun glande dans son coin. Mais il va bien falloir que je fasse récter sa poésie au Grand et que je fasse faire sa dictée au Petit… Rien que d’y penser, j’angoisse déjà. Surement qu’il le ressent, surement que je lui transmets mon angoisse… Inverser la tendance… Je ne demande que ça !

11 réflexions sur “Craquage et crise de nerfs

  1. Judie K dit :

    Pourquoi ne les laisses tu pas faire les devoirs ? Tu fais réciter, tu vérifies que ce soit fait. Quant aux oublis, mon conseil serait de ne pas pallier. Il peut y avoir interdiction de jouer à la Wii ou autre à chaque oubli (en plus de la punition donnée à l’école). En revanche il faut voir avec les enseignants que vous alliez bien dans le même sens.

    Patience, il faut du temps pour que ça se mette en place.

    C’est comme les repas qui se passent mal. Plus on angoisse, et plus c’est pire.

    • M'é dit :

      En fait, je crois que je ne laisse pas faire, parce qu eje veux que ce soit réussi. Ils sont trop petts pour travailler tout seuls et ne fare que vérifier…. Dans des classes de 30 gamins pas facile pour les enseignants de bien gérer tout le monde…

      • lludie dit :

        Hé bien fais-le comme un jeu. Tu dis la poésie de travers et tu verras qu’il te reprendra , levant les yeux au ciel désespéré. Il la saura avant toi….essaie, ça mange pas de pain. Et ça marche dans toutes les matières.

      • M'é dit :

        Pas con… je vais essayer, le connaissant ça risque de marcher🙂

  2. Le bon équilibre entre suivre, aider, et mettre la pression sur ses enfants… Pas évident tout ça🙂

  3. Judie K dit :

    Souvent la pression qu’on fait porter à nos enfants est le poids de nos propres angoisses. Qu’est-ce que ça peut faire s’ils ne font pas tout bien ? S’ils ne réussissent pas ?

    Essaie de les laisser travailler seuls en leur disant que tu n’es pas loin (mais pas au-dessus de leur épaule) s’ils ont besoin d’aide. Je t’assure ça soulage.

  4. bc3122 dit :

    bien venu au club des mères aux bords de la crise de nerfs…

  5. KféClop dit :

    Que de souvenirs… Comme je suis content qu’il soit plus grand et autonome même si les résultats ne sont pas aussi bon que j’aimerais…

    • M'é dit :

      Woué… autonome… j’ai hâte qu’il se responsabilise un peu !
      (mais c’est sûr que quand il aura 18 ans, je regretterai cette période bénie ou j’avais totale connaissance de chacun de ses devoir et leçons… –ou pas ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :