À vœux , aveux…

– en fait je me suis décidée à réparer le plafond et refaire la peinture de la grande chambre au sud…
– tu as fait, ou tu as fait faire, me demande-t-il ?
On est au lit. On vient de baiser. C’était bien. Malgré le bain de sang… Merci Dame Nature qui fait de moi une vraie femme pouvant fabriquer des bébés…
– j’ai fait faire, trop dur à faire…
– t’aurais pu faire la peinture…
– oui, j’aurais pu… Mais j’avais pas envie.
– …
La suite me brûle les lèvres. Un truc du genre « en fait, ce n’est pas la seule chose que je t’ai caché… ». Parle ou tais toi à jamais…
Il faut que je lui dise. Ne serait-ce que vis à vis des petits, je suis Sur le qui-vive. Rien que ce midi, mon petit Petit à réclamé de la crème fraîche sur la table, comme P qui en met partout…. Et ce soir, il avait envie de discuter avec ses mômes… Et moi tendue de ce qu’ils pourraient dire. Parle tout de suite ou tais toi à jamais…
– en fait, y’a un autre truc dont je ne t’ai pas parlé…
– hum ?
– j’ai accueilli quelqu’un que tu n’apprécies pas…
Pas besoin de rentrer dans de plus amples explications, il voit de suite de qui il peut s’agir…
– et pourquoi tu as fait ça, me demande-t-il ?
– bien en fait il devait rejoindre sa copine dans le coin pour partir en vacances dans le sud ouest…
– ha elle aussi ?
– oui…
Je n’en dirait pas beaucoup plus. Pas la peine de rentrer dans les détails du nombre de jours, des activités, etc… Il en sait assez, plus serait do,et trop d’importance à ce visiteur.
– et il a dormi ici ?
– oui, du doigt j’indique une pièce de l’autre côté du couloir, vague.
– …
Il accuse le coup..
– écoute, je préfère t’en parler, c’est pas très important, mais je voulais t’en parler avant que les enfants ne t’en parlent…
– tu as bien fait.
Son visage est fermé. Il ne dira plus rien de la soirée.
Plus tard le lendemain, je souffle à mon petit petit : « tu sais je t’avais demandé de rien dire au sujet de la venue de P…
– j’ai rien dit, se défend-il !
– je sais chéri, mais en fait j’en ai parlé à papa finalement, j’aime pas lui cacher des choses…
– moi non plus maman, et il me sert fort dans ses petits bras. De toutes façons j’avais oublié, tu sais …
– moi aussi mon doux, moi aussi…
Même chose avec mon grand petit, qui lui me demande comment a réagit papa… Heu… Je crois qu’il s’en fiche en fait.
– tant mieux alors, me dit-il

End of The Line.
Ce soir feu de camp et veillée au bord de la rivière… Ça fait du bien de tous nous retrouver… Il va juste manquer le son de la guitare… Mais un de mes amis d’enfance a une appli sur son iPad qui fait tout l’orchestre… 😉
(we’ll miss u)

Publicités

6 réflexions sur “À vœux , aveux…

  1. KféClop dit :

    J’aime beaucoup le  » moi non plus maman, et il me sert fort dans ses petits bras. « .
    Tu as très bien fait Super Maman

  2. Quadramatique dit :

    Tu vois, ça n’était pas si impossible 🙂 Bravo!

  3. Cristophe dit :

    Un exemple comme quoi il faut très très souvent viser le pluss simple plutôt que s’embarrasser de mensonges ridicules.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :