Angoisse up and down

L’angoisse de l’achat compulsif …  Je n’en crois pas mes yeux, elles sont là, à portée de main, enfin de clic. Il y a même ma pointure, je dois rêver ! Pire, elles sont dispos en rouge aussi… Mon dieu, le dilemme… (Dilemne ?… dédicace ^^) Choisir l’une, c’est abandonner l’autre. Mon coup de cœur sur les rouges, mon choix de raison les noires… ce prix-là, il vaut mieux être raisonnable… Mais les rouges… Les rouges quoi ! Ok, les rouges, je les porte avec quoi ? Et l’hiver ? Et l’été ?… Autant prendre les noires… Les deux ont été dans mon panier virtuel, jusqu’à ce que j’enlève les rouges pour ne garder que les noires au prétexte que les noires seraient sold out plus vite que les rouges, et que je pourrais peut être e prendre les rouges dans quelque temps…

Ça va mieux.

D’abord parce que les légendaires boots Susan de Chloé sont miennes (oui, je suis une tarée capable de mettre 800 euros dans une paire de pompes über fragiles… mais quand on aime…) et puis aussi surtout, surtout parce que j’ai enfin fini la grosse présentation qui m’ôte le sommeil tellement j’y cogite la nuit, et tellement je culpabilisais de ne pas être capable de m’y mettre. Je suis comme ça : un truc à faire et je procrastiné jusqu’au dernier moment et j’angoisse de ne pas y arriver, mais je ne sais ce qui me retient de m’y mettre. Et puis la veille ou l’avant-veille (ici, j’ai fait fort, j’ai quand même bouclé trois jours avant ^^) je m’y mets, et d’une ça vient très vite, et de deux, je me sens mieux… Pourquoi attendre le dernier moment alors ? Pourquoi faire monter la pression dans ce cas ? Faut croire que ça sort mieux quand je suis en stress, peut-être parce que mon inconscient a muri les choses ? Bref, ça c’est fait.

Les choses se font peu à peu. J’entrevois le bout du tunnel. Le planning pour la rentrée est bouclé, aussi bien pour les activités des enfants que pour les miennes. Les projets de vacances se concrétisent, le temps se réchauffe…

Et demain c’est les soldes-wouéhhhhhh !!
– heu… M’é, tu as encore des choses à acheter demain ?
– non, je ne crois pas…

Publicités

2 réflexions sur “Angoisse up and down

  1. Cristophe dit :

    On devrait aussi solder les séances de psy.

    • M'é dit :

      Non, il parait que si c’est moins cher, le travail n’est pas le même : le prix fait partie de la thérapie… Pour ma part, j’ai toujour préférer l’achat d’une ostentation matérielle aux layus silencieux d’un type qui note ne silence tes douleurs sur son carnet…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :