Morose

« Peu importe qui tu es, l’important c’est que tu me fasses rêver »

Je ne sais pas ce qui m’a pris hier soir. La fatigue surement. L’absence de l’aimé, aussi. Mais quand l’Un m’a parlé de cette prise d’otages à Toulouse, je ne sais pas pourquoi, j’ai eu comme une grosse envie de pleurer, ouvrir les vannes et laisser couler.

Ce matin encore, en repensant à mon état d’esprit d’hier soir, j’ai encore les yeux qui s’embuent… Mais qu’est ce qui m’arrive ? Je crois que je suis fatiguée, si fatiguée, trop fatiguée. Je déteste le mois de juin, qui au-delà des angoisses ancestrales qu’il soulève, est chargé et épuisant. Réunions, fêtes de fin d’année, d’école, kermesses, réunions encore, AG, inscriptions pour la rentrée. En juin, non seulement il faut boucler l’année, mais il faut prévoir l’année suivante… et tout ça avec déjà l’année écoulée dans les pates…

Et là, j’en ai marre !

Mais marre…

Je voudrais juste un peu de rêve, une bulle où m’isoler, un cocon… Oublier ce quotidien qui m’absorbe, me ronge…

J’ai dans les jours à venir encore une fête d’activité, un BBQ avec des amis (une petite vingtaine…), une inscription à ne pas rater (oui, pour certaines activités en région parisienne, il faut s’y prendre dès l’ouverture des inscriptions, et pour ne pas faire la queue pendant trois heures, il vaut mieux commencer à la faire deux heures avant l’ouverture du guichet d’inscription… logique…), Encore un pot de fin d’année, une AG (pouahh celle de mon assoce, donc mon AG-pfffft…), Et encore trois réunions chronophages avec les élus locaux… Je ne parle pas de la soirée au Théâtre, ni du mariage d’un couple d’amis dans le sud de la France… Bref et tout ça avant la fin du mois… Alors certes, ce ne sont pas que de contraintes, ce sont mêmes des activités festives et sympa, mais noyées au milieu de tant d’autres sources de stress, que du coup je n’y trouve plus de plaisir…

Alors, je me renferme, je gère au jour le jour, avec chaque jour l’impression d’avoir un Himalaya à gravir, avec chaque jour l’impression de ne pas être à la hauteur des espérances que les autres ont placées en moi. J’ai l’impression d’être aplatie par le poids de tout ça…

4 réflexions sur “Morose

  1. KféClop dit :

    Non Non Non
    L’été arrive, le soleil, les plaisirs simples, la vie.
    alors j’espère que tu va te regonfler à bloc et finir de t’aplatir😉

  2. Cristophe dit :

    Ouf voici juillet ! Repos ! (Je n’ai jamais travaillé dans le tourisme, j’ai toujours eu des juillet et août calmes…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :