Lex, l’ex

Dura Lex, sed Lex.

Il est toujours là où je ne l’attends pas, toujours là lorsque je ne m’y attends plus.
À dire vrai, depuis nos derniers contacts il y a deux ou trois mois, il m’était complètement sorti de la tête. Oublié, zappé.
Je crois qu’on (enfin, « on » c’est je…) s’était dit un truc du genre : « rappelle moi quand tu auras les idées claires et un peu de temps pour un café »… Et puis, ça m’est sorti de à tête. Complètement. Il y a eu les vacances, le retour de vacances, et à nouveau les vacances… Oui, je sais, ma vie est rythmée par les vacances scolaires, et la succession des départs-retours en conséquence…

L’autre jour, donc, alors que le contemplais médusée la carte des résultats du premier tour, mon téléphone sonne en affichant son nom…
J’ai eu comme un moment d’hésitation à décrocher tellement j’en avais pas envie… Puis le doigt règle e à glissé sur l’écran, et la main à porté l’appareil à mon oreille…
– allo ?
– c’est Machin !
– ( je sais connard, ton nom est inscrit sur l’écran !) Hummm oui…
– J’appelais pour avoir de tes nouvelles…
– Mes nouvelles sont bonnes, merci.
– Je voulais savoir comment tu allais depuis la dernière fois…
– Je vais bien, très bien, merci.
– Non, parce que je voulais avoir de tes nouvelles depuis la dernière fois….

Je le laisse prendre ses rames et galèrer quelques minutes… C’est fou comme ce qui dit ne m’intéresse pas. Sans faire exprès, je lui commente un résultat qui vient de tomber, des chiffres de je ne sais plus quelle commune du sud de la France, où les premiers sont les derniers… « ça traduit un vrai malaise social quand même… »
Il embraye du mon implication politique, je l’arrête de suite : « non, tu sais, je m’en tape depuis pas mal de temps… » –aucune envie de faire de la politique de comptoir avec lui, voire de file d’attente de supermarché…

Il me propose une photo de son fils, il sait à quel point je suis sensible à la tristesse des pères divorces qui ne peuvent pas voir leur rejeton. « ha ? Tu as revu on petit ? », j’en suis contente pour lui… « non, tu sais ben… » Et là, c’est limité si sa voix ne se brise pas : « M’é, je ne sais pas comment faire pour le voir, il me manque tellement… »
– Bin, c’est pas si compliqué : tu sais où il habite, tu t’y pointés, et tu le vois….
– Oui, mais non… Tu veux sa photo ?
– Elle est récente ?
– Il a quatre ans dessus.
– (son môme doit avoir huit ou neuf ans aujourd’hui….) heu, non, je crois que tu me l’as déjà envoyé…
– T’es méchante…
– sûrement, mais là, j’ai vraiment pas envie de te râler, de t’écouter…
– j’appelais juste pour avoir de tes nouvelles, savoir comment tu allais…
– je vais bien, mes nouvelles sont bonnes… Alors je vais te remercier de t’en préoccuper, et te souhaiter une bonne soirée…

Et j’ai raccroché.
S’en sont suivi un certain nombre de SMS, plus imbibés les uns que les autres, tantôt agressifs, tantôt amoureux, tous désespérés.
J’ai éteint mn téléphone, et je me suis couché. Le lendemain matin, il y avait quarante trois messages de Machin. Je les ai effacés un par un, sans les lire.
Non, je ne suis même pas curieuse.

Publicités

6 réflexions sur “Lex, l’ex

  1. Wxug dit :

    Pourquoi ne pas lui dire franco de ne plus appeler que cela ne t’intéresse plus ? Histoire d’être tranquille ? 🙂

    • Cristophe dit :

      Est-ce qu’il l’entendrait ?

      • Wxug dit :

        Excellente question. Mais disons que la communication est la première étape… Effectivement, peut-être qu’il ne l’écoutera pas ou l’entendra pas… :-/

      • M'é dit :

        à force de… heu, il parait que ça rend sourd ^^
        (ok je sors…)
        (heu, je vais quand même pas sortir demon blog, non ?)

    • M'é dit :

      Bin en fait j elui en ai déjà parlé… genre une fois par semestre… depuis une dizaine d’années…

      • Wxug dit :

        Ah… Oui, c’est sur. 😀

        Sinon, tu lui offres un voyage en avion, genre de ceux qui s’écrasent sur une île perdu qui peut être déplacée avec des survivants et des trucs bizarres à gogo ? 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :