Futilités de Shopping addict

Et voilà que ça me reprend… je relance l’économie… oui, oui, on va dire ça comme ça.

Obligée d’aller à la capitale du monde ce matin pour faire le plein de chocolats de Pâques… Obligée, quoi… Obligée de faire une halte dans la boutique où j’ai vu ce petit perfecto beige, parfait… On a plus votre taille me dit la vendeuse, mais essayez le en vert, il est subliiiime… Sublime en effet… mais je veux du beige moi, au pire du rouge (oui, le PPPR –Parfait Petit Perfecto Rouge, est le saint graal du moment sur les blogs mode, et je suis faible face au cuir…). C’est vrai qu’il est pas mal ce vert… Mais bon… Pour voir la couleur je l’essaye dans une autre taille le beige… Et là, face à la glace, la révélation : c’est moche. La couleur ne me va pas. Alors que le vert… Bref, je le prends en vert. Normal.

En face, il commence à y avoir foule pour les chocolats… Je suis là pour ça à la base… 1à minutes plus tard, je confie un plein sac de chocolats au vendeur, je viendrais les chercher en voiture… et si par la même occasion, il me gardait le sac de mon petit blouson… je pourrais aller trainer au BM d=sans être encombrée, et sans passer par la case coffre de ma voiture…

Je suis une pétasse. Mais une pétasse-princesse, il faut toujours que j’ai l’impression d’être traitée comme telle. Bref… Ils ont habitude des pétasses-princesse dans ce quartier.

Alors je vais trainer. J’adore trainer au BM. Je traine et je fais l’inventaire de mes envies. Je cherche un pull… un sac (ahum…) des baskets, et toujours mon graal… Oui, toujours. Ce n’est pas parce que je viens d’acheter un PP ( = Petit Perfecto) vert, que je m’avoue vaincue sur ma quête…

Je shoppe pour donner un but à mon errance. Je n’ai besoin de rien. Ou plutôt, j’aurais besoin d’un bon vide dressing, faire le tri, donner, jeter, vendre etc… Mais non, j’ai besoin de cumuler, comme d’autres ont besoin de se remplir. Boulimique. Sans vomir.

J’ai récemment mis en vente un paquet de sacs. (Je pourrais faire un article sur l’arnaque des sites de ventes de fringues, shoes et sacs d’occasion, mais on est aps non plus sur un blog mode…). Sur le coup ça m’a soulagée. Je me suis sentie légère, comme après un bon régime (ou une bonne gastro , lol). Puis j’ai commencé à faire l’inventaire de ce que j’allais m’acheter avec le fruit de mes ventes… Un peu comme on fantasme sur la religieuse au chocolat après avoir perdu deux kilos : la récompense… Le mal par le mal. Ma liste est plus longue que celle de mes ventes…

Avant de partir, me suis arrêtée au corner qui fait l’angle. A la base, je voulais juste voir un truc… Un truc sur la taille d’un sac… Tergiversations, essayages, essayages à vide, à plein, re à vide… Bref, je suis partie avec le sac…

Je suis pathétique…

On est vendredi saint… le pathétisme est ma pénitence…

4 réflexions sur “Futilités de Shopping addict

  1. chaourcinette dit :

    hummm! hummm! hummm! quelle jolie pénitence !!!

  2. Bon je vois que tu as pris une bonne bouffée d’air quand même🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :