Happy Saint Valentin

13:4 – L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est point envieux; l’amour ne se vante point, il ne s’enfle point d’orgueil,

13:5 – il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point son intérêt, il ne s’irrite point, il ne soupçonne point le mal,

13:6 – il ne se réjouit point de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité;

13:7 – il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

13:8 – L’amour ne périt jamais.

— 1 Corinthien13v4-8 —

(Pour Touahahhahaha Mouhahahhaha)

Chroniques d’une saint Valentin pourrie…

Je n’aime pas les fêtes, donc pas plus la Saint valentin que les autres…

Cependant, la société fait que… La veille, j’avais été faire des courses avec une copine (à la base, il s’agissait d’une sortie culturelle… transformée par le hasard des calendriers parisiens en virée lèche vitrine (oui, tu comprends les nouvelles collections tout ça, tout ça…)

Elle cherchait un truc pour son amoureux, n’avait rien trouvé. Je me refusais à plier à la sacrosainte connerie-ultra-cu-cul-qu’on va devoir garder en évidence sur une étagère jusqu’à ce que la mort nous sépare (ou jusqu’à ce qu’un malencontreux coup de plumeau en vienne à bout).

C’était mal engagé de toute façon… Elle, elle n’avait rien trouvé à force d’hésiter entre le rail de macarons et les moumoutes d’oreilles rouges, moi, je me refusais à plier à la pression commerciale.

La veille au soir, tout s’annonçait donc paisiblement neutre, un jour comme n’importe quel autre…

« Je commande un plateau pour demain soir ?

–          Oué, bonne idée… des fines de claire et des plates…

–          Cool, on a vingt pour cent pour la saint Valentin

–          Parfait, faudrait être con pour s’en priver !

–          …

Et puis le jour même, une subite envie d’aller voir les « nouveaux cuirs « chèvre » chez Dreyfuss –oui, je suis toujours une bag-addict-victim, on ne se refait pas, que ce soit dit une fois pour toutes, et puis la nouvelle vitrine d’IM m’appelle… Les sneakers compensées (oui, la triche !!!), et la blouse brodée… et puis… ouf ! il n’y a a plus ma taille…

Un Smic dépensé plus tard, je remonte la rue de Seine semi rhabillée pour l’été, mon regard tombe sur la vitrine de Kusmi Tea : un love thé. Voilà exactement ce qu’il me faut pour mon amoureux ! La boite est rose bonbon, et le thé sent super bon. En plus, il est super bon… Voilà, j’ai un cadeau pour la Saint Valentin… J’ai plié à la pression commerciale…

Je déjeune au BM, de toutes façon, j’ai déposé ma voiture à laver, et elle n’est pas prête…

Je résiste vaillamment aux tentations diverses (y compris au serveur dans l’arrière cuisine), et je rentre…

Le soir, Monmari avait prévu un joli bouquet de roses rouges. Un peu comme s’il avait besoin de se faire pardonner sa récente indiscrétion sur mon ex-blog. On a fait manger les enfants et on les a couchés tôt. Puis on a attendu le livreur. En attendant mon téléphone a sonné, d’une sonnerie inhabituelle… la Sienne. Mon sang n’a fait qu’un tour, le temps de trouver mon  téléphone au fond de mon sac, il avait presque fini de sonner. Presque, donc trop tôt pour voir « appel manqué », pas assez tard pour ne pas voir le sourire de l’Autre sonner « Under the Bridge »

Du coup ça a jeté un froid…

Après le plateau est arrivé. L’écailler s’était senti obligé de parsemer la glace de pétales de rose, et une rose rouge était plantée au milieu des huitres… Il ne manquait plus que les bisounours…

C’était bon. Cu-cul, mais bon, malgré une certaine gêne de non-dits. Après diner, on a maté une connerie à la télé et on s’est dit qu’on serait aussi bien au lit pour voir ça…

Au lit, on a entamé quelques préliminaires, mais en tendant l’oreille, je me suis rendue compte que le Petit pleurait. Je suis donc descendue le voir… Cauchemar

Après forcément, on était plus dans le mood… Alors on a dormi.

Je me suis réveillée à quatre heures du mat. Pas bien, cauchemar aussi. Alors comme je n’arrivais pas à me rendormir, j’ai baisé. Après je me suis endormie sur son torse, bien. Lui n’a pas réussi à s’endormir.

Ce matin, soupe à la grimace… Mercrethon… Message very bad de l’Un encore brisé… bref, après les flonflons les petits cœurs et les nœuds rouges, la vie courante reprend son cours…

Question subsidiaire : je rappelle, rappelle pas, je rappelle, rappelle pas… ???

Publicités

14 réflexions au sujet de « Happy Saint Valentin »

  1. pour une fois que la Bible me convient… visuellement. :))

    quelle journée effectivement. j’en souris encore. je veux dire de tes mots. pas de tes soucis.

    je crois que tu devrais attendre qu’il rappelle ou se manifeste. laisse le avancer. tu jaugeras et pourras ainsi, soit le suivre soit le fuir.

    1. jérome Dreyfuss… des sacs que tu aurais envie de leur faire l’amour tellement le cuir est beau 🙂
      N’oublie pas que tu es sur un blog de gonzesse ici, limite un blog-mode, même si ça se voit pas au premier coup d’oeil ^^
      (ok, pour le blog mode, je déconne :p)

  2. Le thé, c’est bien, mais tu aurais aussi pu passer chez Nicolas, des fois qu’ils auraient du love bojo ou du love champ’, on ne sait jamais.

  3. Je ne suis pas une accro du shopping, sauf pour les chaussures. Là, je ne réponds de rien 🙂
    Par contre, moi aussi j’ai fait la St Valentin ratée, mais est-ce bien grave? ^^

    1. Non, on va dire que la St Valentin peut être n’importe quel jour ou tous les jours… Et en amour comme dans le reste y’a des ratés et des réussi…
      L’essentiel est de ne pas se décourager (trop vite)

  4. Rien de spécial pour la St Valentin. Ou plutôt des emplois du temps et des situations qui font que, rien de spécial n’était vraiment possible.

    Mais si on laisse la pression sociale glisser sur soi dans ces moments là, ce n’est pas vraiment bien grave. Quand on ne fait pas vraiment la fête, il n’y a pas de mal pour le retour à la vie « normale » qu’on a jamais quitté 🙂

    1. parfois il faut des occasion « spéciales » pour quitter la vie normale… je sais, c’est moche, mais on n’a pas toujours les bons prétextes pour quitter la routine…

    1. Parce que je ne m’imaginais pas une seconde recevoir ce coup de fil… et parce que même en vibreur au fond du sac, on entend bien mon téléphone secouer mon petit bazar…

  5. j’arrive pas à commenter….j’ai vécu les mêmes trucs…me suis séparée…….ex mari est resté mon ami…….et aujourd’hui il a un cancer de la plèvre…..et je suis malheureuse…..et je voudrais ne pas lui avoir fait du mal…….et j’ai peur….et quand je te lis….j’ai peur…

    1. La vie…
      Ne rien regretter, jamais
      Tu as pris la meilleure décision du moment, au moment où tu l’as prise..
      La suite, une nouvelle aventure !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s