Censure

Il y a des choses que je voudrais pouvoir écrire, que je n’écris pas.

Je me censure. Un peu, beaucoup, passionnément. Je me censure car l’Un me lit.

J’aimerai pouvoir lui dire : tu vois la petite croix rouge en haut à droite ? Bin tu double cliques dessus… Mais le connaissant, il lit mon RSS. Quelle idée aussi de mettre un RSS !

 

Eternel dilemme du pourquoi on écrit, pour qui. Pour moi. Pour moi d’abord. Pour moi d’abord ? On finit toujours par écrire pour ses lecteurs. Pour certains d’entre eux. Parfois pour d’autres. Pour l’Autre. Pour l’Un ou l’Autre.

 

Il y a longtemps, j’avais un blog. Un blog politiquement si correct que je pouvais en donner l’adresse à mon mari, mes amis. A mes connaissances, même. Rien que du correct. La vie, la mode, l’actu, des trucs de fille. Mais rien de ce qui se passait dedans, très en dedans. L’ancien blog était une vitrine parfaitement lisse de moi. Lisse, non pas mauvaise, il y avait du bon –dixit l’Autre, du très bon même… Mais jamais le sujets pouvant choquer mon entourage. Jamais l’aveu de mon attirance cers un autre, jamais mon indignation, ma peine, mes questions, mes doutes.

Alors, je suis venue ailleurs. Exulter mes joies et surtout mes peines, mes doutes et mes fêlures. Mes fissures aussi. Et le reste.

Et puis la vie fait que… soudain, je ne me sens plus aussi libre de m’exprimer ici. Le défoutoir perd de son intérêt, perd de sa thérapeutie. Perd, se perd.

 

Je me censure. Pour son bien. Pour ma tranquillité.

Si je pilotais quoi que ce soit, je choisirais de décrocher. Tel un airbus au-dessus de l’atlantique.

Tagué ,

6 réflexions sur “Censure

  1. Bilba dit :

    Te recréer une autre bulle, un autre ailleurs, un autre blog, autrement, loin de ses yeux.
    Pour pouvoir dire et te sentir libre.

    • M'Eca dit :

      Oui, mais non… j’ai « abandonné » un ancien blog devenu trop peu anonyme, il y a trop peu de temps… ici à part lui, je suis totalement inconnue. Je pense que je vais passer outre ce garçon.🙂

  2. Du moment qu’on a des lecteurs, même anonymes on s’auto censure, c’est humain… faut une bonne dose d’impudeur pour tout exposer.

  3. M'Eca dit :

    J’ai une bonne dose d’impudeur, si non je ne bloguerais pas ^^
    Mais là c’est uen histoire à trois, une bête histoure à trois…

  4. babeth dit :

    quelle idée de devoir se censurer est ce par peur de perdre l’autre ou de se perdre…peur de ce que l’autre va penser de toi te juger , c’est vrai que nous inconnu il n’y a aps de jugement si tu en perds quelques uns d’autres vont venir ou revenir… pas de sentiment .. c’est peut être plus facile !!
    bises babeth

  5. M'Eca dit :

    pour ne pas lui faire de peine, pour garder le secret d’une autre… Non pour ce qui est de son jugement, je n’ai pas besoin de passer par ici pour lui dire ce que je pense.

    pas de sentiments ? impossible…🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :