Compulsivité

Les compulsions sont des comportements ou des actes mentaux répétitifs dont le but est généralement de réduire la souffrance ou l’anxiété qui accompagne une obsession.

J’ai trois compulsions addictives en termes de shopping : mes trois S… Les Shoes, les Sacs et les Sous-vêtements.

Des sous vêtements un peu comme dans « Burlesque », travaillés comme des vêtements, des belles matières et un confort absolu… Et bien sûr qui met en valeur le galbe d’un sein,  la courbe d’une hanche… Je suis Chantal Thomass addict. Depuis très récemment j’avoue. Mais la découverte m’a directement jetée dans la compulsivité. Depuis ce jour de février où je cherchais un soutif « invisible sous un t-shirt blanc ». Invisible sous un t-shirt blanc c’est-à-dire couleur « peau » donc, et qui ne fasse pas grand-mère… Je me souviens avoir longuement déambulé dans les rayons du petit Printemps … Déambulé désabusée par le côté moche des couleurs chaires, par le côté vieillot des coupes, par le côté cheap des matières… Armée de quelques exemplaires peu convaincants, je m’isole en cabine. Strip tease, sueur, contorsions, dubitations. « Je peux vous aider me demande la vendeuse ? » Je ne sais pas, je cherche l’inexistant… Quelque chose de joli, de féminin, d’invisible, de confortable et qui me fasse en plus des seins sublimes (sans passer dans les mains d’un chirurgien si possible)… « J’ai quelque chose à vous montrer me confie-t-elle… »

Et voilà. Et c’est comme ça que je suis devenue addict… Depuis, je ne peux m’empêcher de jeter un œil au rayon, guettant les nouvelles collections, les nouvelles couleurs, les nouvelles coupes… J’ai récemment jeté mon dévolu sur Eres… Même combat…

Mon autre addiction, qui va de paire avec les sous-vêtements, et qui va de paire tout court, ce sont les chaussures… Je ne suis pas capable de résister aux Chie Mihara, ni aux Free Lance… Encore moins à un code promo Sarenza… J’aime les talons hauts, sandales, escarpins ou bottines… Drame, car je ne peux les garder plus de trois heures d’affilés… Je m’acharne cependant, quitte à avoir une paire de ballerines dans mon sac à main (des Maloles de préférence, les Repetto c’est plus de la bonne came…)

Mon sac à main… Voilà ma troisième compulsion… Je n’ose pas compter mes sacs… Je pense avoir fait mon baby-blues en m’achetant compulsivement tous les it-bags de l’époque… Compulsive. Compulsive sur ebay, compulsive sur liste d’attente, compulsive en vente-privée… Je dois avoir une cinquantaine de sacs aujourd’hui… dans une malle. Certains ressortent, d’autres restent au fond. Comme les souvenirs en fait.

Récemment, je suis devenue plus sélective e, terme de sacs (comme en terme de souvenirs…). Je ne craque plus systématiquement sur un sac Chloé sous prétexte que je suis invitée à une vente-privée. Je ne vais plus aux ventes Chloé d’ailleurs… Ces sacs pèsent un poney mort… Je n’achète plus de sacs Dior, depuis que Rachida Dati ballade ostentatoirement son Grandville… Les Chanel ne me font plus envie non plus. Comme les LV, trop de contre façons… Subsistent mes envies de YSL, Dreyfuss, et Balenciaga… Mais je me soigne, je me soigne (soupir…)

Tagué , , , , ,

2 réflexions sur “Compulsivité

  1. Nico dit :

    Existe t’il des sous vetements assortis aux chaussures et au sac?🙂

    • M'Eca dit :

      J’ai bien envie de dire oui… De façon tout àfait basique on peut toujours assortir des sous-vêtements noirs avec une paire d’escarpin Free Lance noirs, et un Part Time Balenciaga de la même couleur…
      Le noir va avec tout… Mais ton idée est à creuser ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :